Le budget 2021

Une politique volontariste au service des Varois

Mardi 22 mars, les conseillers départementaux étaient réunis en assemblée plénière afin de voter le budget primitif du Département. “C’est de façon unanime qu’il a été adopté, avec émotion, fierté et esprit solidaire”, a déclaré Marc Giraud, président du Conseil départemental du Var. 

Au total, ce sont 5,55 milliards d’euros qui ont été injectés, depuis 2015, dans : les prestations et services à destination des Varois, le monde associatif (sportif, culturel, social...), les collectivités territoriales (villes et intercommunalités), le tissu économique varois, les projets départementaux. Ces 5,55 milliards se sont répartis comme suit :

  • Jeunesse et Sports : 40 millions d’euros

  • Routes et Réseaux : 483 millions d’euros

  • Collèges : 230 millions d’euros

  • Environnement : 64 millions d’euros

  • Culture : 87 millions d’euros

  • Tourisme : 26 millions d’euros

  • Structuration du territoire : 470 millions d’euros

  • Social : 3,5 milliards d’euros

  • Vie de la collectivité : 650 millions d’euros

Le budget 2021 est aussi le budget qui suit une année marquée par deux confinements et une pandémie qui ont fortement impacté la vie des Varois, la vie des entreprises, la vie des associations… déclarait Marc Giraud”Précisant que le Département “a été pro-actif pendant la crise sanitaire” notamment par la mise à disposition de masques (collégiens, assistantes familiales, assistantes maternelle, services d’aides à domicile etc.), l’attribution de la prime covid aux services d’aides à domicile, les dons de 560 tablettes dans les Ehpad et dans les Mecs, la participation au plan de relance touristique et au dispositif des chèques vacances covid, le maintien du soutien financier aux structures sociales,  aux associations d’aides alimentaires, aux festivals, aux clubs sportifs, aux associations culturelles, etc, la mise à disposition du laboratoire d’analyse départemental pour les tests de dépistage, l’aide exceptionnelle destinée aux familles bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active, la mise en place d’un numéro vert unique “Solidarités” (pérennisé), le maintien des cantines scolaires et le recrutement d'environ 200 contractuels pour assurer la continuité des services d'accueil, de restauration et d'entretien au sein des collèges. 

Pour autant, en 2020, les performances budgétaires du Département ont été réelles et s’expriment par la reconstitution d’un excédent de 115 millions d’euros, aucun recours à l’emprunt, une épargne brute de 168 millions d’euros, 130 millions en investissement, 620 millions consacrés à la solidarité (première compétence du Département), la poursuite de l’accompagnement des associations dans les domaines de la solidarité, de la culture, du sport et de la jeunesse, des communes et intercommunalités aussi.

“C’est donc sur des bases saines et dynamiques que repose le budget 2021”, a conclu Marc Giraud, président du Département. Sérieux, Relance, Amélioration du quotidien des Varois en seront les principaux moteurs”.

Plus d'infos sur le budget primitif 2021 et la présentation synthétique annexée au budget primitif 2021.

 

Mardi 20 juillet 2021 à 10 h Marc Giraud, réélu président du Conseil départemental du Var, réunit l'ensemble des membres de l'assemblée en séance plénière pour l'adoption du compte administratif 2020 et le vote du budget supplémentaire 2021.

Le compte administratif dépeint l'exécution, en dépenses et recettes, du budget de la collectivité au cours de l'année civile écoulée. Il traduit également les actions menées tant en fonctionnement qu'en investissement, il permet d'apprécier la santé financière de la collectivité. Le budget supplémentaire de 2021 permet de réaffecter le résultat de l’exercice 2020 soit 124,9 M€.

En 2020, le Département du Var a tenu ses engagements d'investissement à l'échelle locale et a maintenu sa trajectoire de désendettement engagée tout au long de la mandature 2015 – 2020 tout en maîtrisant les dépenses de fonctionnement.

 

Compte administratif 2020 : des finances solides pour faire face à la crise

La crise liée à la Covid-19 a engendré des dépenses conséquentes pour le Département notamment en matière de solidarité. Cet impact sur les finances départementales s'élevant pour 2020 à 68 M€ est principalement lié à

- l'augmentation des dépenses (71,7 M€) RSA et Aide Sociale à l'Enfance, dépenses de remplacement du personnel absent, primes etc.

- la perte de recettes (2,5 M€) dont les taxes sur le carburant, l'électricité, le fonds de restauration des collèges etc.

- une diminution des charges générales (- 6,2 M€) liée à l'arrêt et l'annulation de nombreuses manifestations artistiques et culturelles, sportives, touristiques etc. notamment pendant les périodes de confinement.

Cependant malgré cet effet « ciseau » qui, à terme, risque de peser sur les équilibres financiers, le Conseil départemental du Var a su réagir dans ce contexte et aura permis de résister à la crise et d'envisager l'avenir avec confiance.

L'année 2020, toujours très marquée par la crise sanitaire et économique, a toutefois montré la solidité des finances départementales grâce aux efforts de gestion réalisés tout au long des 6 ans (2015-2020) de mandature : 5,5 milliards au service du Var et une situation financière assainie.

5,5 milliards d'euros injectés dans :

  • Les collectivités territoriales – villes et intercommunalités

  • Les prestations et services au service des Varoises et varois

  • Les associations culturelles, sportives, à vocation sociale

  • le tissu économique varois

Ainsi, dans ce contexte de crise, le travail de redressement des finances départementales entrepris depuis 6 ans aura permis de résister à la crise et d'envisager l'avenir avec confiance.

 

Les chiffres du compte administratif 2020 :

1) L'amélioration du taux d'épargne brute :

Le taux d'épargne brute (épargne brute/ recettes réelles de fonctionnement : ce ratio indique la part des recettes de fonctionnement qui peuvent être consacrées pour investir.

Il est de 45 % pour la collectivité en 2020.

2) La capacité de désendettement (encours de dettes/épargne brute) ; ce ratio est un indicateur de solvabilité ; Le Département est en capacité de rembourser sa dette. Ce ratio indique le nombre d'années nécessaires pour rembourser l'intégralité de son encours sans recours à un nouvel emprunt.

Ce ratio est de 3,25 ans pour la collectivité en 2020.

Le Département du Var a une nouvelle fois démontré que ses efforts de gestion ont permis de désendetter la collectivité en évitant le recours à l'emprunt et ainsi préserver les générations futures.

 

Budget supplémentaire 2021 sans recours à l’emprunt d’équilibre

Le résultat excédentaire 2020 de la section de fonctionnement à affecter pour 2021 s’élève à 124,9 M€.

L’affectation du résultat 2020 de 90 M€ en recette de la section d’investissement permet d’autofinancer les dépenses d’investissement et de supprimer le besoin en emprunt d’équilibre qui était de 79 M€ au budget primitif 2021.

 

3 budgets annexes 2020 en excédent et des ajustements votés au budget supplémentaires 2021

Tous les budgets, cumulés avec les résultats antérieurs, présentent des excédents pour l'exercice 2020, dont 3 inscrits en report de leur section :

- Laboratoire Départemental d'Analyse et d'Ingénierie du Var + 1,1 M€ dont 0,5 M€ affecté en réserve de fonctionnement et 0,6 M€ affecté en réserve d'investissement

- Centre Départemental de l'Enfance (CDE) + 3,2 M€ dont 1,3 M€ affecté en réserve de fonctionnement et 1,9 M€ affecté en réserve d'investissement

- Organisme d'inspection + 5 465 M€ affecté en réserve de fonctionnement

    Pour la période 2015/2020 le Département a réalisé :

    196 M€ de désendettement (240M€ à prévoir fin 2021)

    821 M€ d'investissement

    120M€ de reconstitution de l'excédent brut cumulé

    Téléchargez :

    Rapport budget supplémentaire 2021 

    Rapport Compte Administratif 2020 

    Présentation synthétique annexée au Compte administratif 2020 

     

    Publication des 10 plus hautes rémunérations

    Téléchargez la publication des 10 plus hautes rémunuérations